Saison 2011 en images

N’ayant ni le temps, ni l’inspi, ni les images de ouf du gobage de la mort qui tue d’une 60+ dans une rivière cristalline, je ne ferai pas de vidéo de ma saison de pêche 2011. Néanmoins, j’ai sélectionné quelques clichés pris ça et là au bord des rivières que j’ai pu pêcher durant cette année. Certaines ne m’étaient pas inconnues, d’autres furent découvertes avec gourmandise, souvent en compagnie des potes, Alx, Stan, Jéjé, Etienne, Nico…etc

Ce fut une belle et riche année 2011, à l’image de la Bienne dans laquelle nous sommes retourné pêcher avec Stan, Alexis et Jéjé.

Rivière Ô combien magique, avec ses grands poissons jaunes très éduqués ! Les poissons étaient dehors et ce fut encore un sacré week end de déconnade entre pote, de pêche intensive de l’aube au crépuscule, d’usage de rétine sur les fonds calcaires, de feux, de givre au petit matin, de moments d’amitiés partagé sincèrement, la chose la plus richissime que l’on peut vivre sur cette Terre. Merci les gars 🙂

Le Stan en action sur l’Ain

Alexis avec une grande perle sur la main.

Puis, avec (Joie, bonheur et Bonté Divine sur cette Terre !), une belle zébrée de la Bienne !

Et une que j’ai prise en sèche sur une petite oreille de lièvre foncée, qui est vraiment ma mouche fétiche !

En mode traque des bordures en NAV.

J’ai pu aussi pêcher une fois la Saulx avec Etienne, mais ça n’a rien donné malheureusement. C’est une rivière bizarre, tantôt idéale, tantôt assez moche, l’eau y est parfois assez claire, parfois un peu turbide sans être dégueu, bref, on a pas vu ses grosses truites mythiques…

C’est pas moche quand même par endroits…

Sinon, avec Stan et Etienne, on est allé aussi explorer le Nord du département de la Meuse avec de petites rivières charmantes blindées de mouches de mai !

Je loupe deux fish qui gobaient en bordure, et casse une superbe truite juste à l’amont d’un pont (je l’avais vu gober quand j’étais passé sur le pont et l’avait attaqué de l’aval). Voilà la vidéo, mettez le son parce que vous entendrez cet animal de Stan qui délire après que j’ai cassé, enfoiré de vosgien va ! 🙂

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=VrpnN-t6d7o&feature=youtu.be[/youtube]

Encore une bien bonne journée avec les potes !

Entre temps, une nouvelle espèce est venu égayer mon milieu de saison : l’aspe ! Pris au leurre sur une canne fine, avec de la tresse, c’est vraiment sympa. ça doit être terrible à la mouche, mais je n’ai pas eu l’occasion de tester encore… Un nouveau challenge pour 2012 ?

Dans la même semaine, je leurre enfin un des beaux poissons repéré depuis quelques semaines auparavant (la plus petite ^^).

Un poisson bien en forme !

Juste avant de repartir…

Je me suis retrouvé pour un week end au bord de la Loue, pas pour la pêche ( !!! ) mais chez la tante de ma femme qui habite à 2 pas de chez Sanso… et qui m’a obtenu le droit de pêche des propriétaires riverains (c’est bien d’être maire de village !). Donc, je suis allé voir s’il restait quelques poissons dans cette somptueuse rivière bien malade. Eh bien j’ai vu pas mal de fish, pas un de malade, et certains bien puissants, la preuve :

Une truite m’a tordu l’hameçon en 3 sur le second rush !

A force de traquer les bordures à l’arbalète :

J’ai fini par en prendre quelques…

Quels beaux poissons !

En lançant aussi une sèche, quand même… 🙂

Je ne suis quasiment pas allé pêcher la Haute Moselle. Une des seules fois, sous la pluie, m’a offert de leurrer cette jolie truite en nymphe à vue :

En plein été, on a pris plaisir à jouer avec les gros ombres découverts par le Stan quelques mois plus tôt. De très beaux poissons !

On est allé aussi sur un spot que les experts marnais connaissent bien à priori 🙂

Sympa la vue au réveil non ?

Et ce vosgien de Stan qui m’a fait encore bien déliré, le mec qui pète sa canne en bourrinant comme un ours trois semaines avant de partir en Mongolie… ^^

Encore une super mini rivière toute magique,qui ondule dans une verte vallée bucolique, pleine de mouches de mai.

Des moments de pêche et d’amitié, partagés ici avec le Nico. J’aime l’ambiance des deux photos qui suivent, une lumière intemporelle, comme si on avait ressorti  ces photos jaunies d’un tiroir secret, celui dans lequel on range ses plus beaux souvenirs qui sont souvent les plus simples.

Une discussion sur les mouches qui ont marché ou sur ce qu’on va manger ce soir, en partageant une bière fraîche dans l’air tiède d’un après midi d’été.

Et ce délire, quand ça ne mord plus, ou que ça a suffisamment mordu déjà, qu’on ne va pas tarder à rentrer, qu’on a un peu étanché notre soif de pêche et qu’on se lâche, quand on lance un caillou dans l’eau pour faire « comme sur les photos de Pêche Mouche », se dire qu’on est des grands gamins, et en rire, et s ‘en foutre…

Comment, à l’automne, ne pas aller sur la Moselle chatoyante pour pêcher ces ombres fantasques mais néanmoins bien joueurs ?

Comment ne pas se dire qu’on a quand même une sacrée chance d’avoir ce genre de spot à 30mn de Nancy !

Et ces poissons là, dont ce spécimen n’est pas représentatif des plus gros qu’on peut espérer attraper dans l’coin…

Y’a eu aussi des brochets… pris au leurre (et aussi à la mouche). Viva el Buster Jerk (que j’ai perdu dans un arbre, caramba !)

Et y’a eu ce silure touché en float-tube

Et je me suis offert en fin de saison une canne merveilleuse que j’ai hâte d’utiliser à plein escient tout au long de 2012 : une Dumont Rod ICT en 9′ soie de 5. Un régal, un gros bonbon délicieux, une perle de carbone sertie d’une poignée de liège pleine fleur du Portugal douce comme un sein.

Quelle riche année, j’espère faire aussi bien, et même mieux en 2012 !!! Avec tous les copains 🙂

5 commentaires.

  1. Meilleurs voeux et merci pour ces instants si bien transmis.

    Bonne continuation et au plaisir,

    Chris

  2. Salut François,

    Description sympathique de ta saison de pêche, très belles photos, merci de nous les faire partager.

    J’aime bien ta façon de voir la pêche.

    Heureusement il reste encore quelques poissons dans la Loue, mais si tu avait connu cette rivière il y a quatre ans, la tu aurais pété un câble, il y avait du fisch partout.

    J’en revient à l’instant, je fais une coupe de bois à 100m de la Loue, ca recommence à frayer, mais ou je comptais une centaine de poissons j’en ai vu une petite vingtaine.

    Je suis content d’avoir fait ta connaissance en 2011.

    @+ Gérard

  3. superbe

    Tu t’es fait quand même quelque belles cessions et merci à toi pour tous ces moments partagés, trop rares, mais super bien retranscrits.

    La force de ces moments là réside dans leur simplicité, ce bonheur simple d’être au bord de l’eau.

  4. Vraiment de très jolies photos, quel plaisir de voir ça en cette période…
    Pour le coin des « experts Marnais » , effectivement, j’ai bien reconnu, le plat au dessus de ce courant est simplement magique.

    @ bientôt

Les commentaires sont fermés.