2012 en quelques photos

Voici venu le temps de jeter un coup d’œil sur la saison qui vient de s’écouler…gnagnagna, bla bla BLAH

Bon, en gros je fais comme tout le monde, je jette ici toutes mes plus belles photos de pêche de 2012 en expliquant leur contexte… Ready ?

Pan, first photo, obus en bronze de 60. J’attaque la saison avec le Stan en nymphe à vue sur les chapeaux de roue, genre le coup parfait, la situation dont tu rêves tout l’hiver, le gros fish qui se met 3/4 amont et qui commence à labourer le fond. Prêt, j’expédie mon gammare en deux faux lancers, et, pour une fois, tout se passe à merveille, elle croque, je ferre, PIM PAM POUM, vous connaissez la suite :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=WXPeGNjOEJY[/youtube]

Et la remise à l’eau de ce fabuleux poisson :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZoDA1n-Fft8[/youtube]

La saison démarrait vraiment très fort ! Mais je ne suis pas beaucoup retourné pêcher les quelques semaines qui suivirent cette capture, jusqu’à ce fameux week-end passé en Franche Comté avec Alexis et Christophe. Je ne vous livrerai qu’une seule photo de ce week-end : ma photo préférée ! J’adore ces couleurs, l’eau transparente et propre, la falaise, cette lumière verte douce et puissante. Si ç’avait été moi le pêcheur dessus, je l’aurai mis en profil facebook… 🙂

 

En rentrant, je perd mon boulot à Mondial Pêche, ce qui fut pour moi plutôt un soulagement qu’une perte d’êtres chers, subtils, ouverts et intéressants…Bref, pas trop de pêche par chez moi. En fait c’est la première année que je n’ai pas mis les pieds en 1ère catégorie dans les Vosges !

Je suis allé sur la Bienne à la manif du 02 Juin, et j’y ai retrouvé Alexis, Christophe, et rencontré Marco et Chocapic qui traînaient leurs waders dans les galets de ces montagnes pelées. Ben, on est parti faire le coup du soir, et bivouaqué ensemble le soir, ce qui était ENORME. Ces mecs sont des extra terrestres. J’ai piqué une photo à Marco sur Facebook pour la partager ici : voyez vous ça…

 

Le lendemain, j’ai demandé au grand de me suivre aveuglément, parce que son meilleur pote avait organisé son enterrement de vie de garçon… Et il m’a suivi, jusqu’au Morvan ! On a pêché la Cure en sèche, pris quelques riquettes, j’ai rencontré JB01, super sympa et excellent pêcheur, et on a ripaillé comme des galériens sous une bâche tendue entre deux coffres, comme d’hab’. On a aussi offert une pipe au grand, avec du tabac blond, ce qui, selon lui, donnera carrément une autre dimension aux propos suivants, adressés à son assistante : « Mon petit, Pffmmfff Pffmmfff, auriez vous l’obligeance de me faire passer mon bourre pipe, vous êtes gentille, Mppfffff, Pffffmmmm  » Hahaha

Cet animal ayant eu, d’une part, la bonne idée de célébrer ses noces en Charentes (pas en charentaises)  à une heure de route de chez Marco, et d’autre part de m’y convier, j’eus l’honneur et le plaisir d’y assister. D’autant que j’y retrouvai Christophe Douziech. Il faut vous dire là, ami pêcheur à la mouche, que passer une nuit entière à picoler en écoutant ses aventures est une chose merveilleuse et inoubliable. Christophe a une manière de raconter comment des russes ivres morts se foutent sur la gueule avant de l’emmener à la pêche en chenillette, ou sa rencontre épique avec les kayapos d’Amazonnie, ou encore ses marches de commandos en Nouvelle Zélande avec Zarn… C’est tout bonnement énorme !

Un autre truc énorme, c’est la cornée polarisante et la pupille laser de ces malades de Marco et Chocapic. Ces mecs sont hallucinants pour repérer (et pêcher) les poissons de leur rivière. Le fond de celle-ci est composé d’herbiers, d’herbiers, de galets rouges, noirs, gris, beiges, ocres, chocolat, cacao, fuck, putain, c’est abusé, pour repérer un poisson, c’est un peu comme si tu jouais à Où est Charlie ? dans un manège, avec un seul œil… Bourré.

J’ai réussi tant bien que mal à ferrer une truite en sèche. Bon j’étais fatigué des noces (javais fait une veille de 24 heures avec 800 km au compteur tout seul et quelques litrons de vin après m’être tant bien que mal extirpé la veille d’une soirée Rhum des Caraïbes…) Marco et Choc’ m’ont accueilli comme un frère, je les remercie encore pour leur hospitalité simple et sincère ! Merci les gars !

 

A mon retour, je farfouille un peu et découvre qu’un drôle de poisson habitait pas loin de chez moi… Un grand leurre noir tout fin en texan déposé près d’un herbier et paf !Mon premier gros Black bass (j’avais pris mes premiers spécimens quelques jours avant grâce à Marco et Ludo).

 

N’ayant que peu de temps à consacrer à la pêche, je privilégiais les sorties courtes et les poissons voisins. Je courais depuis quelques temps après l’attelage d’une carpe en nymphe à vue. Après quelques tâtonnements, plusieurs dizaines de refus et de changement de nymphe, une paire d’heures de montage et la découverte d’un spot correct, j’en ferrai une belle :

 

Après, je suis parti en Sardaigne, j’ai pêché un peu aux leurres pour essayer d’attraper une liche, mais ça n’a rien donné, et j’ai appris que j’allais être papa d’un petit garçon 😀

 

J’ai également rempli mon objectif de prendre un brochet en float tube et en surface à la mouche. Un poisson d’environ 60, bon la photo est pourrave mais j’étais quand même bien content quand il s’est retourné comme un mort de faim sur mon popper noir et rainbow !

 

En Août, je suis allé à Annecy ; et je suis allé voir (et pêcher !) le Chéran pendant une journée. Résultat : 0 poissons vus, une truite sortie en sèche par miracle dans un courant, et la pire migraine de toute ma vie la nuit suivante. La rivière est très belle, mais c’était malheureusement un jour où les poissons n’étaient pas dehors…

 

ça donne envie hein ?! Ben y’avait rien… 🙂

 

J’ai inauguré mon statut de nouveau chômeur en trouvant le moyen d’acheter ce genre de connerie pour Belle-île…^^

Un Boston Whaler de 4m30 à fond plat avec une plate forme à l’avant pour pêcher à la mouche !

La fermeture en 1ère cat’ n’a rien donné et je n’ai pas vu la queue d’une grosse truite malgré quelques heures à poster dans les broussailles. Ha si, j’en ai tenté une seule, fantomatique, qui est passé sur ma nymphe sans s’arrêter, en accélérant même, ce qui n’est jamais très bon signe.

On est allé avec Alexis à l’assemblée générale de gobages.com, en Correze au bord de la Dordogne. Ony a retrouvé l’équipe pour une bonne soirée, et deux super journée de pêche malgré une nombre de mouches, et donc de gobages, moins dense qu’on n’aurai pu l’imaginer. On y a recroisé Christophe et Patricia et rencontré Laka, Manu des gobe trotters, Hubert le Normand, loupé de peu Pascal des bearnichs fly et revu avec plaisir le noyau de l’équipe gobages : Jean Yves, toujours aussi généreux (et son omelette aux cèpes, mhhhaaaaaa, à tomber !), Christian, Pat, Stéphan, Fred le Président…

Cette rivière est tout simplement envoûtante !

 

Finalement, j’ai encore passé une merveilleuse saison à la pêche. Mais je n’ai pas pris de gros ombre, ni d’aspe, ni de « gros » brochet (+70).

Mais la saison n’est pas encore tout à fait finie. Ici, je remercie encore les personnes avec qui j’ai passé ces moments. La pêche est l’essence de la vie : la nature, les potes, le partage de choses simples, et la faim d’encore, de toujours, de tout le temps…

6 commentaires.

  1. Merci à tous pour vos sympathiques commentaires. J’aime beaucoup écrire sur la pêche, et j’aimerai prendre plus de temps pour raconter des histoires. Reste que je n’arrive pas à en inventer, et que mes sorties de pêche ne sont pas assez longues et fréquentes pour avoir beaucoup de matière.

  2. une saison moins intense, mais marquée par quelques « steaks » !!

    restera une cession commune début mai assez mémorable !

  3. Salut

    J’aime ton regard sur la pêche, tes amis …Il tire vers le haut ce qui t’entoure .

    Si tu passes vers L’Ubaye ou la Clarée, fais moi signe. En dehors des grandes rivières bien connues, il y a autre chose….

    A+

  4. Salut Fanfouet,
    Superbe, te manques plus de venir dans le nord du département (t’as mon numéro ;-))…et bon courage si tu cherches toujours un emploi.

  5. salut François,
    bien sympathiques tout cela, une saison variée, le pied, non?

    j’en profite pour t’envoyer toutes mes félicitations quant aux futurs parents!!

    A+

Les commentaires sont fermés.