Arrière saison et découvertes.

L'automne, printemps d'hiver, s'en va doucement, bercé par les souvenirs de paysages enflamés et de découvertes de nouveaux spots sur la majestueuse Basse Moselle.

 

On découvre des spots aperçus au hasard du net et de géoportail, aussi grâce au copain Stan. 

La rivière déroule ses courants luisants dans une lumière de fin d'été, serpentant paresseusement entre Epinal et Nancy, loin de tout. 

On admire simplement la lumière crépusculaire. 

On pêche des poissons aussi, en appreciant le moment présent et on oublie le quotidien. 

J'ai eu la chance de découvrir la grande et puissante Dordogne durant quelques jours autour d'Argentat. 

Les pseudos du forums se sont materialisés et la pêche, les rencontres et les discussions ont pu devenir réalité le temps de quelques jours.

Merci à Fred, Jean Yves, Patpêche, ChristianB, TJB, lamouche, Mimosa, Le bull, atmb, tontonclo, Sebbien33, Manimal, lolo07, christophe Douziech, Patricia, avec qui les échanges furent aussi divers qu'enrichissants.

On a pêché dans des conditions d'averses dantesques.

Suivies de lumières contrastées…

Les nuages et le soleil jouant dans une ambiance vaporeuse.

Les parties calmes de la Belle semblant attendre l'hiver et la tranquillité. 

Fred pêche des ombres taciturnes dans les courants laqués du no-kill d'Argentat, sur la fraîcheur du soir.

Le soir, on monte quelques mouches miracles selon nos observations du jour, les olives semblant avoir du succès à cette saison de l'année sous ces latitudes. 

Puis on les essayent le lendemain sous le ciel de Corrèze solide et changeant.

Retour chez moi, sur la Basse Moselle, avec une fine équipe.

Pour leur montrer la beauté de la rivière, ses galets glissants et berges encombrées, son eau courante (et trop haute) et ses poissons difficiles. 

 

 

Des images plein la tête, de superbes rencontres, quelques poissons (pas assez) et on espère que l'hiver ne sera pas trop long. 

En attendant, on rêve sur des blogs outrageants, on essaye de fabriquer des mouches, on récolte de l'amadou sur les arbres morts pour se faire des sèche mouche, et on ira bien faire un tour à Sommedieue pour se perfectionner en NAV et faire quelques photos hallucinantes… 

6 commentaires.

  1. Vince, y'en aura bien un dans l'hiver… En même temps, des fois je veux m'y mettre mais ça va 5 minutes les brumes de l'aube et les rochers moussus, j'aimerai bien arriver à me détacher de ça.
    Alex t'as raison, et j'ai été content de partager quelques uns de ces moments avec toi. Vivement l'ouverture maintenant !
    Jean Marc, c'est clair, c'était à Portieux et à Châtel il y a un gros mois et demi, tu as pu voir que ça avait bien changé…
    Stan, magnes toi de faire cette vidéo !!! 🙂

  2. ouha il y a quelques très belles photos, et le texte est bien sympa… J'aime bien la notion de printemps de l'hiver !
    Première vraies pêche d'automne pour moi, et un bilan contrasté avec paradoxalement de beaux moments truites grace aux fermetures décallées et une réelle difficultés sur les ombres… Mais encore et toujours les copains avec qui partager cette passion parfois trop grosse pour soi seul

Les commentaires sont fermés.